Le cœur cousu – Carole Martinez

Le coeur cousu

Salutation à toi, petit être échoué dans ce bout de rien.

Afin d’éviter tout blabla supplémentaire pour le moment laisse moi te présenter le premier livre de ce blog, celui qui fait l’ouverture (quelle gloire olala !) se nomme Le coeur cousu de Carole Martinez.

image

Résumé du livre :
« Dans un village du sud de l’Espagne, une lignée de femmes se transmet
depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse…Frasquita y découvre des
fils et des aiguilles et s’initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les
êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite
une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari
lors d’un combat de coqs, elle est condamnée à l’errance à travers une Andalousie
que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traine avec elle sa caravane d’enfants,
eux aussi pourvus ou accablés de dons surnaturels.                                                                                       

Carole Martinez construit son roman en forme de conte : les scènes, cruelles où cocasses, témoignent du bonheur d’imaginer. Le merveilleux ici n’est jamais forcé : il s’inscrit naturellement dans le cycle de la vie. »

Mon avis :

Si ce livre est merveilleux (et c’est le cas de le dire, autant par l’univers que par le style d’écriture mais j’y reviendrais), je ne trouve cependant pas qu’il en est de même pour le résumé. En effet, celui-ci ne rend pas vraiment justice à la beauté des mots et de l’histoire qu’on retrouve entre ses pages. Il s’agit d’une courte narration de l’aventure, du concept, qui ne prépare absolument pas à ce que vous allez lire. Celui me semble même assez rébarbatif, si je n’avais su de ce livre que le résumé, je ne l’aurais sûrement  pas ouvert, mais heureusement non, la curieuse que je suis à eu la magnifique idée (oui, ça arrive) de lire la première page et dès ce moment : Addiction  ! On entre dans un univers magnifique, où les phrases bien que narratives se confondent avec de la poésie. L’écriture fluide et enivrante se suffit à elle seule pour nous transporter dans un univers merveilleux. Les images facilitent, voir obligent, à l’imagination, elles nous insèrent dans cet univers.
En plus d’une écriture remarquable, l’histoire est elle aussi intéressante pour peu que l’on aime les périples, les voyages dans de lointaines contrées et le fantastique. Certes par moment, l’histoire est un peu longue mais ,encore une fois, l’écriture distrait de cela.
Les personnages sont plus attachants les uns que les autres, dans leurs défauts comme dans leurs qualités.

En bref, je suis amoureuse de ce livre. Alors amateurs de jolis mots, d’images merveilleuses et de magie, essayez et donnez moi votre avis dessus.

Post-scriptum : Voila, c’était mon premier article : il faut bien commencer quelque part.
Informations photo : Édition  du livre Gallimard , Folio. Et petit cactus.

Publicités

4 réflexions sur “Le cœur cousu – Carole Martinez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s